Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

681 - Musée Henri Malartre (8)

Publié le par Tégé 86

logo site

 

Stela de 1942

Stella-1942.jpg

 

 

 

Voiture électrique 4/5 places sur chassis tubulaire.

Moteur en position centrale, entrainant les roues arrières par arbre et pont rigide.

Batteries en plomb 96 volts ( 1000 kgs)

Commande par sélecteur de marche donnant :

- Point mort

- Marche avant lente

- Marche avant rapide

- Marche arrière.

Deux puissances de freinage électrique.

3 niveaux de puissance aux pieds par palonnier pour chaque allure de marche.

Recharge au moyen d'un groupe moteur-dynamo avec tableau de commande et de contrôle, fourni en option.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stella-1942-2.jpg

Sigle-Stella.jpg

 

Historique du véhicule électrique : un siècle de balbutiements.

1940 - 1945 : rouler à tout prix ...

  Ecartée de l'avant-scène par le pétrole, l'électricité va opérer un premier retour lors de la période de l'Occupation, parmi les énergiesde substitution. Elle le doit notamment à l'une de ses caractéristiques de base: il ne s'agit pas d'une énergie primaire directement issue d'une ressource naturelle, mais d'une énergie fabriquée à partir de procédés mécaniques variés comme les centrales thermiques ou hydrauliques, etc ...

  Beaucoup plus propre et commode d'emploi que le gazogène, moins dangeureux que le gaz ou l'acétylène, mais aussi retenant moins l'attention de l'Occupant en raison de son rayon d'action limité, elle va rallier les suffrages d'un grand nombre d'inventeurs et de constructeurs.

  Les premiers usent souvent de procédés ingénieux, mais incompatibles avec une production commerciale en série; c'est le cas, par exemple, du Vélogab de Gabriel Voisin ou de l'Oeuf de Paul Arzens, mais aussi de beaucoup de prototypes demeurés dans l'ombre.

  Les constructeurs patentés, quant à eux, ont tout d'abord à choisir entre deux voies : soit "électrifier" une base existante, soit développer un ou plusieurs modèles spécifiques.

  La première option sera, par exemple, celle retenue par Mildé-Krieger, à Paris, sur une base La Licorne. Au prix d'une augmentation de 650 kgs de son poids initial, la voiture électrifiée est capable de parcourir une centaine de kilomètres à 40 km/h environ. Mais Renault également confiera à Vetra l'électrification d'une série de Juvaquatre, Rosengart proposera une version électrique (avec batteries logées dans une remorque) de sa Super Cinq ....

La seconde option donnera naissance à la CGE Tudor de Grégoire, à la voiture de  Bréguet, à la Peugeot V.L.V. (pour Voiture Légère de Ville), et, à Lyon, à la gamme de voiture S.T.E.L.A.

_________________________________________

 

Wimille de 1946 à 1949

Prototype JPW  n°2 de 1948Wimille-1948-AV.jpg

Wimille-1948.jpgWimille-1948-AR.jpg

 

 

 

 

 

 

Conçu pendant la guerre par le champion automobile français, Jean-Pierre Wimille, le premier prototype JPW, équipé d'une mécanique de Citroën Traction, se signalait déjà par une architecture moderne ( moteur central/arrière ) et insolite ( 3 places en triangle, conduite centrale ) et sa ligne aérodynamique.

Deux autres prototypes, dessinés par le styliste français Philippe Charbonneaux, équipés de moteur Ford V8, seront construit avant que le projet ne prenne fin à la suite du décès dans l'accident mortel de J-P Wimille, aux essais du Grand Prix de Buenos-Aires en 1949.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Wimille-1948-interieur.jpg

Delahaye de 1950

Delahaye-1950.jpg

Décapotable de parade Type 148 L

Moteur 6 cylindres, boite électromagnétique Cotal à 4 vitesses.

 

Voiture carossée par Guilloré pour le Haut Commissaire Commandant en Chef des Armées en Extrème-Orient 1950 - 1952, le Général de Lattre de Tassigny

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Delahaye-calandre.jpg

à suivre ....

Commenter cet article

Clochette01 20/01/2011 19:58


Il y a des trucs sympas à voir dans notre région, même quand on aime que les voitures !!! Moi, j'attends ton article sur une "Grosse voiture noire" !!! C'est mon côté prof d'histoire...


Tégé 86 21/01/2011 13:08



Patience, elle arrive !!!!